AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Des scénarios en folie
Vis ta vie de fugitif en prenant le scénario de Victoria McKay, Donan Avery ! :leche:


❝ Je te post-it à la gueule ❞
 :: Administration Magique :: Gazette du Sorcier
Fils de partouze
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://kim1.forumactif.org
Messages : 85
Date d'inscription : 27/11/2012 Célébrité : 09/09/1991
Age : 26
Je te post-it à la gueule
ce message a été posté Mar 7 Oct - 5:34
WESH ! SI SI IMPERATRIE §

_________________
Fils de partouze
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://kim1.forumactif.org
Messages : 85
Date d'inscription : 27/11/2012 Célébrité : 09/09/1991
Age : 26
Re: Je te post-it à la gueule
ce message a été posté Lun 23 Jan - 21:44
Rose O'More a écrit:
Rose, Sybil O’more
Sophie Turner

Nom(s) O’more Prénom(s) Rose, Sybil. Date et lieu de naissance 16 juin 2026, Galway. Nationalité Irlandaise. Statut du sang Moldu. Statut asservie. Famille Sorcière Domestique de la famille Kark. Ville habitée Avalon. Faction Nouvelle Inquisition.

Anecdotes & Caractère À 19 ans, Rose est pour ses maîtres une moldue accomplie. Serviable, et servile, un être à la figure aimable sachant se fondre dans le décor. Qu’elle soit née une belle journée de printemps en 2026 les indiffère. Qu’elle ait été pendant quatre ans tout l’univers d’Aslinn et Seán O’more n’a aucune importance. Cela n’altère en rien sa façon de verser le thé dans leurs tasses. De Rose, les Kark ne savent vraiment qu’elle a été acquise en septembre 2038, et que jusqu’ici leur investissement ne leur a pas été dommageable. Et pendant longtemps, ce ne fut que ce que Rose sut d’elle. Ses quatre années de souvenirs heureux se sont évaporés, ne laissant derrière eux que de vagues images et trois certitudes. Celle de s’appeler Rose Sybil O’more. Sybil pour sa grand-mère, c’est avec amour qu’on lui avait murmuré et ce savoir s'était ancré en elle. Celle d’être Irlandaise. Si son accent a presque disparu, sans qu’elle ne puisse l’expliquer, à chaque évocation de son île natale, Rose sent la cadence de son coeur se dérégler. Celle d’être orpheline. Ses deux parents sont morts, ça ne fait aucun doute pour elle. Aussi, Rose ne se rappelle pas de cette soirée terrible où sans comprendre pourquoi tout s’était éteint, de sa mère paniquée qui tentait de joindre son époux absent. Elle a oublié l’attente interminable du retour de son père qui ne vint jamais. Effacée, la fuite désespérée de leur village, lorsque leurs sont parvenues les rumeurs de l’arrivée imminente de monstres. Rose a oublié le froid, la faim, l’agonie. La sienne puis, celle de sa mère. Son esprit lui a fait enterrer ce terrible jour où elle est devenue orpheline, dans les bras même de sa mère. Elle ne garde pas plus de souvenirs de cette famille, qui la prit sous son aile, alors qu’elle se laissait mourir contre le cadavre d’Aslinn.

L’oubli lui a longtemps été salutaire. Ce fut sans nul doute ce qui lui permit de survivre, de grandir, d’être un temps la plus heureuse des moldus. Ses premiers souvenirs tangibles remontent au temps de son école pour moldus. Si l’expérience fut moins traumatisante que sa cinquième année sur terre, elle fut pour le moins rude. Rose apprit ainsi de la plus sévère des façons à devenir une domestique moldue exemplaire. Façonnée par les sorciers, elle entra dans le moule, parce qu’à six ans c’était bien la seule chose qu’elle était capable de faire. Elle accepta tout, des explications aux brutalités qui les accompagnaient. Rendue docile, par l'amnésie mais aussi par la peur, elle en oublia d’être en colère contre ses bourreaux.

Achetée aux enchères par l’illustre famille Kark, elle renoua à l’âge de douze ans avec la notion de foyer. Dans cette immense château aux portes d’Avalon, les moldus comme elle fourmillaient, et très vite Rose s’y plut. Très vite son rire perdu depuis longtemps, retrouva le chemin de ses lèvres. Et ce bonheur qui était née en elle, Rose s’évertua à le diffuser auprès des siens. Volubile, jamais avare de son temps ou de son aide. Il n’était pas rare non plus de la voir raconter de longues histoires fantasques qu’elle inventait aux plus jeunes, sans savoir que ce goût du conte, elle le tenait de sa propre mère. Elle apprit à vénérer la famille qu’elle servait, à s’y dévouer coeur et âme, et à les remercier quand ils avaient la largesse de lui laisser un soupçon de liberté. L’Irlandaise se complut même dans la lecture de Moldu Actuel, appliquant à la lettre chacun de leur conseil. Personne n’aurait pu imaginer, qu’en l’espace de quelques mois Rose puisse rejoindre délibérément un groupuscule haïssant les sorciers. La haine ne semblait pas avoir sa place sur son visage si doux, et pourtant plusieurs événements traumatiques ont remis à nu des blessures, qui sans qu’elle ne le sache, n’avaient jamais vraiment guérie. Le voile de certitudes que Rose avait tissé autour des sorciers, s’est soulevé, et c’est à la lueur de la vérité que la moldue comprend toutes les horreurs qu’on lui a infligée. Depuis, quelques mois s’affrontent en elle deux forces, celle de ce caractère heureux et doux qu’elle s’est forgée comme une carapace pour lutter contre l’indicible, et cette nouvelle colère sourde qui doucement gronde en elle.


Ce personnage est un PERSONNAGE ORIGINAL et est joué par Kim. Elle a 25 ans (le début de la fin), vit en France et a découvert le forum grâce à une promenade dans les bois téléphonique. D'après elle, le forum est bon exutoire pour ses pulsions sadiques. Ce personnage est un PREMIER COMPTE.

_________________
Fils de partouze
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://kim1.forumactif.org
Messages : 85
Date d'inscription : 27/11/2012 Célébrité : 09/09/1991
Age : 26
Re: Je te post-it à la gueule
ce message a été posté Lun 23 Jan - 21:44
Rose, Sybil O’more
Sophie Turner

Nom(s) O’more Prénom(s) Rose, Sybil. Date et lieu de naissance 16 juin 2026, Galway. Nationalité Irlandaise. Statut du sang Moldu. Statut asservie. Famille Sorcière Domestique de la famille Kark. Ville habitée Avalon. Faction Nouvelle Inquisition.

Anecdotes & Caractère À 19 ans, Rose est pour ses maîtres une moldue accomplie. Serviable, et servile, un être à la figure aimable sachant se fondre dans le décor. Qu’elle soit née une belle journée de printemps en 2026 les indiffère. Qu’elle ait été pendant quatre ans tout l’univers d’Aslinn et Seán O’more n’a aucune importance. Cela n’altère en rien sa façon de verser le thé dans leurs tasses. De Rose, les Kark ne savent vraiment qu’elle a été acquise en septembre 2038, et que jusqu’ici leur investissement ne leur a pas été dommageable. Et pendant longtemps, ce ne fut que ce que Rose sut d’elle. Ses quatre années de souvenirs heureux se sont évaporés, ne laissant derrière eux que de vagues images et trois certitudes. Celle de s’appeler Rose Sybil O’more. Sybil pour sa grand-mère, c’est avec amour qu’on lui avait murmuré et ce savoir s'était ancré en elle. Celle d’être Irlandaise. Si son accent a presque disparu, sans qu’elle ne puisse l’expliquer, à chaque évocation de son île natale, Rose sent la cadence de son coeur se dérégler. Celle d’être orpheline. Ses deux parents sont morts, ça ne fait aucun doute pour elle. Aussi, Rose ne se rappelle pas de cette soirée terrible où sans comprendre pourquoi tout s’était éteint, de sa mère paniquée qui tentait de joindre son époux absent. Elle a oublié l’attente interminable du retour de son père qui ne vint jamais. Effacée, la fuite désespérée de leur village, lorsque leurs sont parvenues les rumeurs de l’arrivée imminente de monstres. Rose a oublié le froid, la faim, l’agonie. La sienne puis, celle de sa mère. Son esprit lui a fait enterrer ce terrible jour où elle est devenue orpheline, dans les bras même de sa mère. Elle ne garde pas plus de souvenirs de cette famille, qui la prit sous son aile, alors qu’elle se laissait mourir contre le cadavre d’Aslinn.

L’oubli lui a longtemps été salutaire. Ce fut sans nul doute ce qui lui permit de survivre, de grandir, d’être un temps la plus heureuse des moldus. Ses premiers souvenirs tangibles remontent au temps de son école pour moldus. Si l’expérience fut moins traumatisante que sa cinquième année sur terre, elle fut pour le moins rude. Rose apprit ainsi de la plus sévère des façons à devenir une domestique moldue exemplaire. Façonnée par les sorciers, elle entra dans le moule, parce qu’à six ans c’était bien la seule chose qu’elle était capable de faire. Elle accepta tout, des explications aux brutalités qui les accompagnaient. Rendue docile, par l'amnésie mais aussi par la peur, elle en oublia d’être en colère contre ses bourreaux.

Achetée aux enchères par l’illustre famille Kark, elle renoua à l’âge de douze ans avec la notion de foyer. Dans cette immense château aux portes d’Avalon, les moldus comme elle fourmillaient, et très vite Rose s’y plut. Très vite son rire perdu depuis longtemps, retrouva le chemin de ses lèvres. Et ce bonheur qui était née en elle, Rose s’évertua à le diffuser auprès des siens. Volubile, jamais avare de son temps ou de son aide. Il n’était pas rare non plus de la voir raconter de longues histoires fantasques qu’elle inventait aux plus jeunes, sans savoir que ce goût du conte, elle le tenait de sa propre mère. Elle apprit à vénérer la famille qu’elle servait, à s’y dévouer coeur et âme, et à les remercier quand ils avaient la largesse de lui laisser un soupçon de liberté. L’Irlandaise se complut même dans la lecture de Moldu Actuel, appliquant à la lettre chacun de leur conseil. Personne n’aurait pu imaginer, qu’en l’espace de quelques mois Rose puisse rejoindre délibérément un groupuscule haïssant les sorciers. La haine ne semblait pas avoir sa place sur son visage si doux, et pourtant plusieurs événements traumatiques ont remis à nu des blessures, qui sans qu’elle ne le sache, n’avaient jamais vraiment guérie. Le voile de certitudes que Rose avait tissé autour des sorciers, s’est soulevé, et c’est à la lueur de la vérité que la moldue comprend toutes les horreurs qu’on lui a infligée. Depuis, quelques mois s’affrontent en elle deux forces, celle de ce caractère heureux et doux qu’elle s’est forgée comme une carapace pour lutter contre l’indicible, et cette nouvelle colère sourde qui doucement gronde en elle.


Ce personnage est un PERSONNAGE ORIGINAL et est joué par Kim. Elle a 25 ans (le début de la fin), vit en France et a découvert le forum grâce à une promenade dans les bois téléphonique. D'après elle, le forum est bon exutoire pour ses pulsions sadiques. Ce personnage est un PREMIER COMPTE.

_________________
Fils de partouze
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://kim1.forumactif.org
Messages : 85
Date d'inscription : 27/11/2012 Célébrité : 09/09/1991
Age : 26
Re: Je te post-it à la gueule
ce message a été posté Mar 24 Jan - 13:50
Code:
lalallalalalallala


ATTENTION SPOIL:
 

_________________
Contenu sponsorisé
Re: Je te post-it à la gueule
ce message a été posté
 :: Administration Magique :: Gazette du Sorcier